Carnage chez les Puppets, Team America, Feebles… : quand les marionnettes pètent un câble !

A l’occasion de la sortie en salles de “Carnage chez les Puppets”, focus sur quelques films qui ont mis en vedette des marionnettes passant du côté obscur, tantôt trash, tantôt inquiétantes voire carrément flippantes.

1. Carnage chez les Puppets (2018)
+

Carnage chez les Puppets, en salles actuellement, plonge le spectateur dans un monde improbable où humains et marionnettes (trash) cohabitent. Dans les bas-fonds de Los Angeles, deux détectives, un humain (Melissa McCarthy) et une marionnette, doivent faire équipe bien malgré eux pour découvrir qui assassine les anciens acteurs du “Happy Time Gang”, une émission de marionnettes très populaire.
Lire la suite

© TOBIS Film GmbH

A l’occasion de la sortie en salles de Carnage chez les Puppets, focus sur quelques films qui ont mis en vedette des marionnettes passant du côté obscur, tantôt trash, tantôt inquiétantes voire carrément flippantes.

Carnage chez les Puppets (2018)

Carnage chez les Puppets, en salles actuellement, plonge le spectateur dans un monde improbable où humains et marionnettes (trash) cohabitent. Dans les bas-fonds de Los Angeles, deux détectives, un humain (Melissa McCarthy) et une marionnette, doivent faire équipe bien malgré eux pour découvrir qui assassine les anciens acteurs du “Happy Time Gang”, une émission de marionnettes très populaire.

Team America police du monde (2004)

Team America police du monde est issu de l’imagination totalement débridée du duo Trey Parker/Matt Stone, les papas de South Park. Intégralement tourné avec des marionnettes, il suit une unité d’élite aux prises avec un dictateur mégalo s’apprêtant à livrer des armes de destruction massive à une organisation terroriste… A noter que le film ne fit pas rire la Maison Blanche, déplorant qu’il “se moque de la guerre contre le terrorisme”.

Les Feebles (1989)

Bien avant de se lancer dans l’aventure pharaonique du Seigneur des Anneaux, Peter Jackson était un cinéaste pour le moins trash. Avec les films d’horreur Bad Taste et Braindead, mais également, dans un tout autre genre, l’improbable film de marionnettes Les Feebles. Un ovni où se côtoient, entre autres, une grenouille droguée, un rat réalisateur de films pornos et une mouche journaliste…

Labyrinthe (1986)

Dans le long métrage Labyrinthe de Jim Henson, on note la présence de créatures particulièrement étranges : les Fireys. Lorsque ces drôles de marionnettes rencontrées par Sarah (Jennifer Connelly) se mettent à danser, l’ambiance devient carrément déjantée…

Magic (1978)

Sorti en salles en 1978, le long métrage Magic met en scène un ventriloque incarné par Anthony Hopkins qui devient possédé par sa marionnette. Dès lors, il se met à commettre des actes diaboliques et meurtriers.

Saw (2004-2017)

Dans la saga Saw, il y a un machiavélique tueur, Jigsaw, un criminel incarné par Tobin Bell mais qui se présente devant ses victimes sous une forme très particulière : celle d’une marionnette assez terrifiante, se déplaçant souvent en vélo.

Dark Crystal (1982)

Dans le Dark Crystal de Jim Henson et Frank Oz, quasi-intégralement réalisé avec des marionnettes, il y a de gentils personnages. Mais il y a également les Skeksès, méchantes et hideuses créatures reptiliennes qui mettent en danger l’équilibre du monde.

Mongrels (2010-2011)

Il y a eu Le Muppet Show. Et puis il y a eu Mongrels, sa version plus adulte diffusée sur BBC Three. Le show, qui aura duré deux saisons, se distingue par son langage cru et son humour noir. Il met en scène des marionnettes d’animaux (deux renards, un chat, un lévrier et un pigeon) dont le quotidien se révèle pour le moins trash.

Puppet Master (1989)

Puppet Master, premier volet d’une très longue saga horrifique de onze films, raconte l’histoire d’un fabricant de poupées qui trouve une formule égyptienne permettant d’insufler la vie à des objets inanimés. Il la teste sur ses poupées qu’il nomme les Puppet Masters, avant de mourir. Mais quelques années plus tard, les Puppet Masters reviennent à la vie pour semer la terreur…

La bande-annonce de “Carnage chez les Puppets” :

Carnage chez les Puppets Bande-annonce VF

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *