Contaminons-nous nos propres aliments ?

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation lance une vaste étude sur les habitudes en cuisine des Français. Le but: mieux connaître les pratiques qui peuvent être à l’origine d’intoxications domestiques.

L'Anses lance une étude pour connaître les habitudes des Français en cuisine.

“Près de 40% des toxi-infections d’origine alimentaire déclarées en France surviennent dans le cadre familial.“ Face à ce constat, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) a décidé de lancer une vaste étude pour connaître les pratiques des consommateurs français dans leur cuisine.Comme le rappelle l’Anses, “de multiples micro-organismes (bactéries, virus, parasites) sont susceptibles de contaminer les denrées alimentaires et d’engendrer diverses pathologies“. Même si d’importantes mesures ont déjà été mises en place par les autorités de santé et les professionnels pour limiter ces pathologies liées à l’alimentation, de nombreux cas de foyers de

toxi-infections d’origine domestique sont encore à déplorer. En 2009 par exemple, “1 255 foyers de toxi-infections alimentaires collectives ont été déclarées en France, affectant 14 000 personnes“.Pour pallier le manque de données concernant les pratiques des Français dans leur cuisine, l’Anses a choisi d’interroger les principaux intéressés. “De l’achat des produits alimentaires à leur consommation, en passant par leur préparation et leur conservation, ce questionnaire balaye toutes les étapes pour identifier les gestes des Français en cuisine“, précise l’Agence.Pour participer à l’étude, il suffit de se rendre sur le

site de l’Anses et de répondre au questionnaire anonyme de 10 à 15 min (

questionnaire en ligne).Violaine BadieSource : Communiqué de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *