Coronavirus COVID-19 : Rappel d’un gel hydroalcoolique “non conforme et dangereux”

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) et la préfecture de la Haute-Loire ont procédé au rappel du lot « solution hydralcoolic » de la marque Vecteur Energy, jugé “non conforme et dangereux”.

L’un des gestes fondamental pour

se protéger du coronavirus COVID-19 est de se laver très fréquemment les mains. Deux solutions s’offrent à vous : de l’eau et du savon ou un

gel hydroalcoolique. Concernant ce dernier, attention à ce que vous pouvez trouver notamment hors points de vente habituels (pharmacies, supermarchés…). En Haute-Loire, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) et la préfecture ont repéré une « solution hydralcoolic » de la marque Vecteur Energy qu’ils jugent “non conforme et dangereux, et demandent son rappel. 

En cause : un risque de contamination, “en raison d’une teneur en éthanol insuffisante pour assurer une véritable action anti-virale et anti-bactérienne”, indique la DGCCRF sur Twitter. L’organisme demande aux utilisateurs de stopper immédiatement l’utilisation de cette solution hydroalcoolique, et de “le rapporter au lieu d’achat dès que les conditions sanitaires le permettront”, peut-on lire sur son site1.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *