Covid-19 et paludisme : un risque de mortalité infantile accru

À l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le paludisme qui se tient le 25 avril, l’ONG Vision du Monde alerte sur le risque d’une hausse de la mortalité infantile liée au paludisme, conséquence indirecte de la pandémie de Covid-19.

Avec 1.158 décès confirmés pour 23.505 cas enregistrés, la

crise épidémique de Covid-19 frappe désormais l’Afrique. Cette crise sanitaire engendre le risque que 100.000 enfants supplémentaires meurent du

paludisme, soit une hausse de 50%. C’est le cri d’alerte lancé par l’ONG 

Vision du Monde, en amont de la journée mondiale du paludisme du 25 avril.”Fragilisés par la malnutrition, les enfants en bas âge sont particulièrement affaiblis et n’ont plus la force de lutter contre la maladie. Ce phénomène est aggravé par la crise du Covid-19 qui intensifie l’insécurité alimentaire dans les pays en développement“, martèle l’ONG dans un communiqué.Toutes les deux minutes dans le monde, un enfant meurt du paludisme. Au niveau mondial, le nombre de décès liés au paludisme est estimé à 405.000 en 2018. Le paludisme reste une problématique majeure dans les pays d’Afrique subsaharienne, notamment le Nigeria, la République démocratique du Congo, l’Ouganda, la Côte d’Ivoire et le Mozambique, qui regroupent plus de la moitié des cas dans le monde.”La prise en compte des problématiques d’accès aux infrastructures de santé est centrale dans la lutte contre la mortalité liée au paludisme. Des personnes meurent du paludisme car elles ne sont pas prises en charge à temps. Ces situations risquent d’être de plus en plus fréquentes au cours de l’épidémie Covid-19, en raison notamment de la peur de contracter le virus lors d’un passage à l’hôpital“, souligne Vision du Monde. Pour contrer les effets de l’épidémie de Covid-19 et limiter les impacts sur les personnes les plus vulnérables, l’association de solidarité internationale déploie actuellement une aide d’urgence globale. Ses équipes locales assurent auprès de millions de personnes la distribution de kits d’hygiène et fournissent également un soutien psychosocial aux familles afin de faire face à l’épidémie de coronavirus dans chaque zone touchée.En 2018, Vision du Monde a protégé plus de 20 millions d’enfants et de femmes enceintes du paludisme en distribuant près de 14 millions de moustiquaires imprégnées d’insecticide.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *