Epidémie de méningite en Seine-Maritime

Une épidémie de méningite touche la Seine-Maritime, principalement autour de Dieppe. Roselyne Bachelot, la Ministre de la Santé, a annoncé la mise en place de mesures de prévention et d’information lors d’une visite sur place.La Seine-Maritime connaît actuellement un grand nombre de cas d’infection invasive à méningocoques (IMM) : 45 cas en 2006, 36 en 2007 et 34 en 2008. Depuis la fin du mois de juin 2008, deux enfant sont décédés des suites de la maladie. Deux formes sont principalement concernées : les méningites de type B et de type C. En 2006, une grande campagne de vaccination avait été mise en place dans la région à destination des enfants de un à cinq ans et accélérée à la fin 2007. La Ministre a confirmé que l’ensemble des 19 000 enfants visés par cette campagne devraient avoir reçu leur dose d’ici à la fin de l’année.

Celle-ci a également annoncé l’ouverture d’un guichet par la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales (DDASS) à l’attention des parents visés pour les sensibiliser à faire vacciner leur enfant dès un an. Une nouvelle campagne d’immunisation sera lancée au cours de l’année 2009, dont le plan sera annoncé fin 2008. Enfin, un nouveau site Internet s’ouvrira en collaboration avec l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES), l’Institut national de Veille Sanitaire (InVS) et la DDASS pour donner toute l’information nécessaire aux familles.La préfecture de Haute Normandie rappelle le mode de transmission du méningocoque, limité à la salive. Le risque de contamination est donc restreint aux personnes ayant été en contact direct avec le malade, par exemple lors d’un face à face à moins d’un mètre pendant une heure.
Sources :
Communiqué de presse du Ministère de la Santé – juillet 2008
Point d’actualité de l’InVS et site du département de la Seine Maritime – juin 2008.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *