Et si c'était mon coeur ? – Journée de l'insuffisance cardiaque (06/05)

A l’occasion de la Journée Européenne de l’Insuffisance Cardiaque, le vendredi 6 mai 2011, la Société Française de Cardiologie (SFC) et la Fédération Française de Cardiologie lance un dispositif d’information auprès du grand public sur cette pathologie méconnue. Découvrez le programme de cette journée consacrée à cet ennemi du coeur.L’insuffisance cardiaque : une maladie grave

L’insuffisance cardiaque est une pathologie fréquente. Le risque de voir apparaitre une insuffisance cardiaque après 40 ans est de 21% chez l’homme et de 20 % chez la femme. Apres 55 ans, le risque est de 33 % chez l’homme et de 28,5 % chez la femme. Aujourd’hui, environ 1 million de personnes souffrent d’insuffisance cardiaque en France. L’insuffisance cardiaque comprend des phases d’aggravation et de rémission. Les phases de rémission sont possibles quand ses causes sont traitées et que le patient bénéficie d’une éducation thérapeutique qui lui permet de concilier les exigences du traitement, les contraintes de la maladie et les projets de vie. Au cours des 15 dernières années, des traitements efficaces ont été trouvés grâce à la recherche (efficacité des traitements, des stimulateurs, de la réadaptation a l’effort, dosages sanguins spécifiques pour surveiller le patient, espoirs de la thérapie cellulaire ou des pompes intracardiaques miniaturisées…). Ces progrès, alliés à une prise en charge impliquant le patient, son entourage et les professionnels de santé, permettent aux patients de continuer à vivre une vie saine et active autorisant voyages, sorties et vie professionnelle. Grace à des modifications du style de vie et l’observance des traitements, il est tout à fait possible pour une personne atteinte d’insuffisance cardiaque de continuer à vivre une vie saine et active, et d’éviter les hospitalisations.Programme de la journée européenne de l’insuffisance cardiaqueDes conférences grand public seront organisées à Lille, Paris, Nantes, Rennes et Toulouse pour informer sur cette pathologie grave et fréquente qui touche environ 1 million de personnes en France et 15 millions en Europe. Elles mettront aussi l’accent sur les progrès thérapeutiques et l’amélioration de la prise en charge des patients qui ont permis une augmentation de la durée et de la qualité de vie.
Des journées portes ouvertes et des conférences pour le grand public seront également animées par les équipes médicales, paramédicales avec la participation des patients seront organisées dans les CHU de Lille, Paris, Nantes, Rennes et Toulouse le vendredi 6 mai. Ces manifestations auront pour but de faire la pédagogie de l’insuffisance cardiaque et de sensibiliser les patients, leur entourage et le grand public de manière générale. La liste des différentes manifestations est disponible en page 5 de ce dossier de presse. Elle sera également disponible et réactualisée en continu sur le site

www.sfcardio.fr.
Enfin un site internet de référence sur l’insuffisance cardiaque pour le grand public et les professionnels de santé a été mis en ligne. Pour en savoir plus sur l’insuffisance cardiaque, les médecins généralistes, les infirmières et les patients peuvent se rendre sur le site européen

www.heartfailurematters.org ou sur sa version française

www.insuffisance-cardiaque.fr. Ce site permet d’avoir une bonne connaissance des traitements possibles ainsi que le témoignage d’autres patients. Des animations – destinées aux utilisateurs de tout âge – expliquent d’une manière très didactique le fonctionnement du cœur et ce qu’il se produit lorsqu’une personne souffre d’insuffisance cardiaque. Ce site web permet de favoriser une auto prise en charge des patients et les aide à mieux identifier les signes d’alerte afin qu’ils préviennent leur médecin le plus tôt possible. Luc BlanchotSource : Dossier de presse de la FFC et SFC – mai 2011

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *