Festival Angoulême 2016 – Jour 1 : L’Odyssée en ouverture, Virginie Efira co-présidente !

C’est parti pour la 9e édition du Festival du film francophone d’Angoulême, avec Lambert Wilson en ouverture pour présenter L’Odyssée, biopic du commandant Cousteau. AlloCiné vous fait partager cette très chaude première journée de Festival !

1. Lambert Wilson et Jérôme Salle
+

Lambert Wilson et le réalisateur Jérôme Salle pour le film d’ouverture L’Odyssée, dans lequel Lambert Wilson incarne le commandant Cousteau.
Lire la suite

© Bestimage

Chaleur, chaleur ! C’est sous un soleil de plomb que s’est ouvert cette 9e édition du Festival du film francophone d’Angoulême, sous la houlette de Dominique Besnehard et Marie-France Brière. Arrivée des membres du jury, projection des premiers films, cérémonie d’ouverture… Ca y est, c’est bel et bien parti pour un nouveau festival qui s’annonce très chaud jusqu’à dimanche, soir du palmarès.

Un air de Cannes…

Pour la première fois de l’histoire du FFA, le petit surnom du festival, le jury de la compétition est co-présidé par un duo. Un duo de choc et de charme devrait-on dire : Gilles Jacob, figure du Festival de Cannes, dont il était président jusqu’en 2014, et la comédienne Virginie Efira récemment à l’affiche d’Elle de Paul Verhoeven, et bientôt dans Victoria de Justine Triet, tous deux passés par Cannes en mai dernier. Victoria sera d’ailleurs présenté aujourd’hui en avant-première à Angoulême.

Victoria Bande-annonce VF

 

A notre micro, Virginie Efira se confie sur cette co-présidence : “Je trouvais chouette l’idée de partager, vu l’expérience de Gilles Jacob. C’est amusant cette co-présidence. J’ai déjà pu gratter quelques anecdotes et je vais continuer pendant toute la semaine ! Il m’a raconté son déjeuner avec Terrence Malick, c’est quand même merveilleux.” Quant à l’organisation de cette co-présidence, Gilles Jacob est “quelqu’un qui a tellement d’expérience qu’il a une certaine sagesse à ne pas vouloir trop organiser les choses, j’ai l’impression, poursuit-elle. Il me fait penser à ces gens qui ont la légèreté de ceux qui en ont déjà beaucoup vu, qui ne sont pas blasés, qui sont dans la curiosité des autres. Il a l’air rigolo en plus !

Le jury presque au complet (l’auteur David Foenkinos les rejoint aujourd’hui) lors de la cérémonie d’ouverture du FFA hier soir :

Une Odyssée en ouverture

Après avoir fait la cloture du Festival de Cannes en 2013 avec Zulu, son précédent long métrage, le réalisateur Jérôme Salle a les honneurs de l’ouverture du Festival d’Angoulême pour L’Odyssée, biopic très attendu sur le Commandant Cousteau, incarné par Lambert Wilson. A quelques minutes de la toute première présentation publique du film, le réalisateur s’est confié à notre micro sur l’aventure, ou plutôt l’odyssée justement qu’a représenté ce film… “J’ai l’impression d’avoir vécu une odyssée effectivement. C’est comme si 40 ans après, on avait revécu ce qu’avait vécu Cousteau et son équipage d’une certaine manière (…). Et dans l’aventure, on a vécu une tempête exactement au même endroit qu’il l’avait traversé 40 ans plus tôt. Donc oui il y a un vrai parallèle dans notre aventure de tournage parce qu’eux aussi tournaient des films, et ils ont eu bien avant nous les mêmes problèmes : comment tourner sous l’eau ? Les animaux qui ne sont pas là au moment où vous voudriez qu’ils soient là… Les bateaux qui ne marchent pas…

==> Lire l’interview de Jérôme Salle : “Faire exister ce film a été une grande bataille”

Lambert Wilson, Jérôme Salle et les producteurs Marc Missonnier et Olivier Delbosc sur la scène du CGR lors de la cérémonie d’ouverture hier soir :

La bande-annonce de L’Odyssée (sortie : 12 octobre 2016)

L'Odyssée Bande-annonce VF

 

 

Le dernier coup de coeur ciné de…

… Salim Kechiouche, comédien (A toute vitesse, Le Fil, La Vie d’Adèle…), membre du jury 2016.

On le sait, un juré n’apas le droit de commenter les films de la compétition avant le palmarès. Alors en attendant de connaitre les futurs lauréats, on prend la température sur la façon d’aborder ce rôle de juré et sur leur dernier coup de coeur au cinéma.  “Ce qui est marrant, c’est de se retrouver avec d’autres sensibilités et de débattre sur ce qui nous a plu ou pas. C’est assez particulier comme exercice, mais c’est assez excitant. Récemment j’ai bien aimé La loi de la jungle. Ca m’a bien fait marrer, j’ai trouvé ça bien décalé.” La rentrée de Salim Kechiouche : “J’ai fait un film indépendant qui s’appelle Voyoucratie dans lequel j’ai le rôle principal. C’est une aventure extraordinaire, trois ans de tournage, par deux réalisateurs, le duo FG & KO. On sort en novembre, grâce à un festival à Manchester où l’on a décroché le splus beaux prix. J’ai un autre film, sélectionné à Toronto, Corps étranger de Raja Amari avec Hiam et Sara Hanachi. Et je vais faire une tournée théâtrale avec une pièce qui s’appelle Pédagogie de l’échec.”

La bande-annonce de La Loi de la jungle, dernier coup de coeur ciné de Salim Kechiouche

La Loi de la jungle Bande-annonce VF

 

On les a croisés… 

Bernard Menez, qui au coeur d’un été studieux (le comédien donne les dernières représentations d’A vos souhaits, théâtre du Gymnase à Paris, avant d’attaquer à la rentrée une nouvelle pièce, Croque Monsieur, avec Fanny Ardant, mis en scène par Thierry Klifa, au Théâtre de la Michodière) a fait le dépalcement pour présenter les courts métrages “Talents Cannes 2016” de l’Adami… Jean-Baptiste Maunier, l’ex Choriste à la voix d’ange (qui a beaucoup beaucoup grandi), est lui-aussi à Angoulême pour l’un des courts métrages de l’Adami (en l’occurrence le court “A/K” de Olivier Van Hoofstadt)… On a aussi croisé deux ministres : Audrey Azoulay, ministre de la culture, et André Vallini, Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et du Développement international, chargé du Développement et de la Francophonie. Sans oublier Antoine-Olivier Pilon, héros du bouleversant Mommy de Xavier Dolan. Il présente 1:54 de Yan England, en compétition au FFA 2016.

Retour sur quelques uns des meilleurs moments de l’édition 2015 du Festival du film francophone d’Angoulême avec Jean Dujardin, Manu Payet, Mélanie Laurent…

Festival Angoulême 2015 : nos meilleurs moments

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *