La fille d’Emmanuel Petit l’attaque en justice après ses propos chez Thierry Ardisson

Zoé Petit et sa mère Agathe de La Fontaine ont pris la décision d’assigner Emmanuel Petit en justice pour diffamation après ses propos dans Les terriens du samedi. Le footballeur pourrait donc très vite regretter de s’être ainsi ouvert chez Ardisson…

Emmanuel Petit pourrait bien s’en mordre les doigts. Le samedi 9 février dernier, l’ancien champion du monde se confiait à Thierry Ardisson sur le plateau des Terriens du samedi. Il y évoquait sa fille Zoé avec qui il n’a plus de contact depuis plus d’un an et demi et faisait savoir aux téléspectateurs qu’il ne connaissait pas la raison de cet éloignement soudain. Il faut lui demander à elle” avait-il lancé à l’homme en noir. “Je l’embrasse très fort et j’en profite pour lui dire que je pense très fort à elle” Mais ces mots ont été loin de toucher la jeune fille de 17 ans : le sang de Zoé n’a fait qu’un tour lorsqu’elle a eu vent des propos de son papa.

Après avoir écrit un message sur Instagram afin de donner sa version des faits. Zoé a décidé, avec l’aide de sa maman Agathe de La Fontaine, de répliquer en trainant son père en justice pour diffamation selon les informations de Closer. Pour en savoir plus sur cette histoire de famille, le magazine s’est entretenu avec leur avocate Maître Béatrice Uzan : “Ce qui a été indiqué dans le cadre de l’émission est vraiment de la manipulation à l’état pur. Emmanuel Petit a l’air affecté alors que tout cela est de son fait. Ni Agathe ni Zoé n’ont voulu cette rupture”a-t-elle expliqué. Comme Zoé l’avait expliqué dans son post sur Instagram, Emmanuel Petit aurait en effet coupé court de lui-même la relation avec sa fille : “Au lieu de mentir pour promouvoir ton livre, tu devrais relire tes derniers sms du 1er août 2017, quand tu écrivais ne plus vouloir me voir en précisant ‘Bon débarras'”.

Tout a débuté à cet instant précis, lorsque Zoé est retournée chez sa maman après un séjour chez l’ancien footballeur. Ce dernier aurait alors fait savoir à Agathe de la Fontaine qu’il ne souhaitait plus revoir leur fille, ce qui la peine énormément : “Depuis la rupture avec son père, Zoé était suivie par un pédopsychiatre, elle prenait des antidépresseurs.”a confié maitre Béatrice Uzan. La séquence de Salut les terriens a en outre ravivé la blessure et la jeune fille doit maintenant également faire face à des commentaires malveillants sur la toile : “Elle a été envahie de SMS, de messages d’insultes sur Instagram provenant de fans de foot lui reprochant de ternir l’image de son père, lui demandant pourquoi elle refusait de le voir… Alors qu’au contraire, elle subit la décision de son père.”

Ce mercredi 13 février, mère et fille ont donc décidé de porter plainte pour diffamation pour rétablir la vérité sur cette affaire. Mais elles ne comptent pas s’arrêter là. Agathe de La Fontaine s’est également résolue à saisir JAF (Juge des Affaires Familiales) pour demander la pleine autorité parentale.

Crédits photos : Pierre Perusseau / Bestimage

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *