mHealth Quality analyse la qualité des applications santé

Créée en 2012, la start-up dmd Santé est à l’origine de dmdpost.com, une plateforme d’évaluation des applications mobiles et des objets connectés en santé. Aujourd’hui, elle évolue et change de nom : mHealth Quality. Ce premier store participatif va proposer une offre garantissant une analyse en profondeur de la qualité de chaque application ou objet mobile, et une lisibilité claire pour les usagers.

Le marché des applications et objets de santé mobile explose.

Depuis 2012,

www.dmdpost.com, plateforme d’évaluation d’applications mobiles (mApp) de santé et d’objets connectés a recensé 1464 mApp et objets connectés dont 863 ont été évalués par des panels de bénévoles constitués de professionnels de santé et grand public en utilisant une série de critères allant de l’ergonomie à l’intérêt de l’objet évalué. Les mApp et objets recevant une note de minimum 16/20 bénéficient d’une recommandation pour les utilisateurs.Un marché qui explose et des offres pas toujours très pertinentesSelon Guillaume Marchand, Président et co-fondateur de

dmd Santé, “alors que le marché des applications mobiles en santé explose, il est très difficile pour les usagers de juger leur qualité et leur intérêt“.  Ainsi, sur les 7 millions de mobinautes santé en France, 70 % n’ont pas trouvé l’application qu’ils espéraient, 4 sur 10 abandonnent l’application téléchargée en moins de 6 mois et 74 % des médecins souhaitent avoir une source fiable pour conseiller des mApp à leurs patients.Ces faits sont corroborés par l’analyse du top 150 des applications médicales sur ios et Android en France qui montre que parmi ces applications médicales :

  • Seuls 24 % des mApp déclarent avoir fait appel à un professionnel de santé pour leur conception.
  • 62 % indiquent à qui elles sont destinées.
  • 6/10 ont un contenu médical ou scientifique mais seules 2/10 citent leurs sources.
  • 8/10 n’ont pas de conditions générales d’utilisation (CGU).
  • 6/10 recueillent des données mais 4/10 ne disent pas comment ni pourquoi.

Mobin Yasini, Directeur de recherche et développement de dmd Santé confirme qu’il “existe un fossé important entre ce qui est présenté commercialement et ce que l’application mobile ou l’objet connecté en santé propose en réalité“.Une analyse et une valeur d’usage dignes de confiancemHealth Quality, un projet en cours depuis plus de deux ans au sein des équipes de dmd Santé, a été conçu pour faire en sorte que le contenu médical des applications soit digne de confiance.Selon Guy Marchand, mHealth Quality est “un store qui se présentera sous la forme d’une application mobile gratuite téléchargeable par tous et proposera l’assurance de trouver une application de qualité certifiée scientifiquement“.Une labellisation rigoureuseCe nouvel store et application  proposera uniquement les objets ayant reçu un label après analyse approfondie d’une multitude de critères. Une des originalités est que l’analyse débutera par le remplissage d’un auto-questionnaire d’environ 150 questions par la société ou organisme ayant conçu la mApp ou l’objet connecté. Si cette étape de qualité et de pertinence est franchie, l’objet est ensuite analysé automatiquement par

Pradéo, expert en sécurité des mApp. Cette analyse complète tient compte des facteurs suivants :

  • L’analyse juridique et réglementaire.
  • La conformité éthique.
  • La sécurité du code pour assurer la protection des données.
  • La valeur d’usage en vie réelle au travers de panel d’usagers potentiels.
  • La pertinence des contenus médicaux.
  • Le respect de la vie privée.

Pour Guillaume Marchand, “cette nouvelle store proposera uniquement des objets et applications de qualité et actualisés car la labellisation sera valable 12 mois et en cas de mise à jour de l’objet, le processus devra être passé intégralement à nouveau“.Enfin, pour Mobin Yasini, “la mSanté est chaque jour plus accessible et abordable. Pour cette raison, il est impératif que le contenu médical des applications soit digne de confiance“.mHealth Quality sera lancée à l’occasion de la 3ème édition des Trophées de la Santé Mobile, le 8 février 2016.Dr Jesus CardenasSource : Conférence de presse du 11 septembre 2015 organisé par LauMa Communication pour dmd Santé. Lancement du label européen en santé mobile.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *