Peter Jackson en visite à Arras sur la piste de ses aïeux

Peter Jackson était de passage en France aux carrières Wellington à Arras pour retrouver les traces de ses aïeux. Avec une idée de film en tête ? Le cinéaste dit ne pas avoir de projet en ce sens, même si le sujet serait intéressant…

Comme le révèle le journal La Voix du Nord, Peter Jackson est de passage à Arras. Au programme : des vacances… pour aller sur les traces de ses aïeux. Il a visité hier les carrières Wellington, où plusieurs journalistes ont pu le suivre.

Quelle est la raison exacte de sa venue ? “Le grand-oncle de ma femme depuis vingt-cinq ans, Fran Walsh, qui s’appelle Tom Walsh, était sergent au sein des tunneliers néo-zélandais et il a creusé ce tunnel“, explique-t-il. Le cinéaste fait plus exactement référence ici à un épisode de la Première guerre mondiale, la bataille d’Arras, qui s’est déroulée en avril-mai 1917, haut lieu de champs de batailles. Les troupes néo zélandaises s’y sont particulièrement illustrées et ont payé un lourd tribu.

==> Verdun et la guerre 14-18 : retour en huit films sur l’une des grandes tragédies du XXe siècle

Inévitablement, on peut se demander si ce déplacement ne cache pas un projet secret de film, et pourquoi pas un film historique basé en France, à l’instar d’un Steven Spielberg (avec Il faut sauver le Soldat Ryan) ou plus récemment Christopher Nolan (Dunkerque). Le réalisateur a été très clair : ce n’est pas le motif de sa venue. Il n’a pas de projet en ce sens, mais il admet néanmoins que cela pourrait faire un bon sujet : “C’est incroyable, ils ont creusé pour prendre les Allemands par surprise et les tunnels ont débouché à quelques mètres des lignes ennemies. C’est une histoire que peu de monde connaît à moins de venir ici et de visiter les carrières. En Nouvelle-Zélande, on connaît le nom d’Arras, mais on ne sait pas précisément tout ce qu’il s’est passé ici. L’histoire est super, donc qui sait ?“, rapporte La Voix du Nord.

Sébastien Hembert et Soufiane Yassine ont filmé cet entretien pour InterNEP, à retrouver ci-dessous :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *