PHOTOS – L’émotion de Carla Bruni durant le discours de Nicolas Sarkozy après sa défaite

Tard dans la soirée de ce dimanche, les résultats du premier tour des Primaires de la droite et du centre annonçaient la cuisante défaite de Nicolas Sarkozy. Son épouse, Carla Bruni-Sarkozy était aussi émue que lui.

Autant Nicolas Sarkozy a toujours revendiqué être de droite, autant Carla Bruni n’a jamais caché être de gauche, et cela ne l’a pas empêchée de soutenir son mari au fil de son mandat et de ses campagnes. Aussi lorsqu’il a décidé de revenir à la politique en se déclarant candidat aux primaires de la droite, Carla Bruni a de nouveau offert un soutien indéfectible à l’ancien président. Elle qui tout au long de son règne de Première dame a pris soin d’afficher une mine adaptée à toutes circonstances, a cette fois pris le parti de ne rien montrer. En quittant le QG du candidat hier soir, elle affichait un sourire poli. Pourtant, l’émotion était palpable.

Bien sûr, il y a la déception. Celle de tirer un trait sur un possible retour à son rôle de Première dame, mais celle surtout qu’elle partage avec le père de sa fille Giulia. Il y aussi la douleur de voir l’autre souffrir, et s’il assure accepter sa défaite, Nicolas Sarkozy encaisse là une violente gifle. Mais au-delà de ça, il y avait hier pour Carla tout un mélange de sentiments. D’abord la joie d’entendre son époux lui assurer, enfin, des moments plus intimes, du temps supplémentaire en famille, mais également le plaisir gêné au moment où il reconnaît ce qu’il a pu lui faire endurer: “J’ai le sentiment d’avoir imposé bien des épreuves à ma femme et mes enfants.” s’excusait-il à sa sortie du QG. Et puis, peut-être, au fond, le soulagement mêlé de culpabilité, de retrouver sa liberté artistique jusque là beaucoup censurée.

Crédit photo: E-Press

Sujet réalisé par Nathalie Duchesne

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *