Près d'1 bébé sur 10 s'endort avec un casque ou des écouteurs

Le casque audio et les écouteurs sont utilisés par des enfants de plus en plus jeunes. Près de 10 % des enfants de moins de deux ans s’endorment avec, selon une enquête Ipsos rendue publique jeudi 29 octobre.

15 % des moins de 2 ans utilisent des casques et des écouteurs et 9 % s'endorment avec, en voiture ou dans leur lit.

Le casque remplace la berceuse“Nous sommes très inquiets de voir que la berceuse est remplacée par le casque“, commente Jean-Louis Horvilleur, un audioprothésiste qui a coordonné l’enquête réalisée pour le compte de l’association “la semaine du son“ avec notamment le soutien de la Direction générale de la santé (DGS).L’enquête a été réalisée auprès de 1 500 personnes dont 500 parents d’enfants de 0 à 6 ans, 511 enfants de 7 à 12 ans et 502 adolescents âgés de 13 à 19 ans.Et si les adolescents utilisent pratiquement tous des casques et des écouteurs (95 %), devant les 7 à 12 ans (74 %), les moins de six ans ne sont pas en reste : 21 % disposent déjà de ces appareils, couplés principalement à des tablettes ou à des ordinateurs, selon l’enquête Ipsos rendu publique jeudi 29 octobre 2015.15 % des moins de 2 ans utilisent des casques et des écouteurs, 9 % s’endorment avecMais la véritable surprise est venue des enfants de moins de deux ans qui, selon leurs parents, seraient 15 % à utiliser des casques et des écouteurs et à s’endormir avec eux lors de longs trajets en voiture (71 % de ceux qui les utilisent), mais également dans leur lit (61 %), soit 9 % de l’ensemble des enfants de moins de deux ans étudiés.Mais les tout-petits ne sont pas les seuls à s’endormir avec des casques, les adolescents sont 67% à le faire lors de déplacements en voiture et 69 % dans leur lit.Des niveaux sonores dangereux pour les oreilles des enfants Cette évolution inquiète les spécialistes qui relèvent que pour entendre le son dans un endroit bruyant comme une voiture, les jeunes ont tendance à augmenter le son à des

niveaux dangereux pour leurs oreilles.Cette crainte est confortée par les parents qui sont 85 % à déclarer qu’ils entendent ce que l’enfant écoute avec un casque en voiture sur de longs trajets.Ils sont 95 % à entendre également ce que l’enfant écoute à la maison, tandis que 15 % des enfants de 7 à 12 ans et plus d’un tiers des adolescents reconnaissent “écouter fort“ sur au moins un support (tablettes, ordinateurs, smartphone, jeux vidéos).L’enquête a été réalisée du 25 septembre au 12 octobre 2015 auprès d’un échantillon national représentatif des sous populations ciblées, interrogé selon la méthode des quotas.AFP/RelaxnewsSource : Tous sourds face aux risques auditifs ? Enquête Ipsos rendue publique jeudi 29 octobre 2015 (

résumé en ligne)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *