Que des « intimidations » ! Comment le clan Laeticia Hallyday tente de freiner les spectacles autour de la mémoire de Johnny

Déterminée à défendre l’héritage de Johnny Hallyday et sa mémoire, Laeticia Hallyday et son entourage ne voient pas d’un très bon oeil tous les hommages et spectacles qui se montent autour de la star, sans son consentement. Mais à défaut, pour le moment, d’action en justice pour tout faire interdire, Sébastien Farran et la veuve useraient “d’intimidations”

Lors de l’une de ses rares interviews à l’occasion de la promotion de l’album posthume de Johnny Hallyday, Laeticia Hallyday semblait fourmiller d’idées pour faire vivre la mémoire de son défunt mari. Mais la bataille judiciaire concernant la succession de la star a mis un coup de frein à tous ses projets. Tant que cette guerre de succession ne sera pas réglée, la veuve du chanteur est un peu coincée. Ce qui constitue une véritable aubaine pour de nombreux producteurs qui n’ont pas hésité à s’engouffrer dans la brèche.

Les spectacles hommage à Johhny Hallyday se multiplient au grand désarroi de Sébastien Farran, l’ancien manager qui gère la carrière posthume du chanteur, et de Laetcia Hallyday. Ces derniers ont même, un temps, évoqué de recourir à la voie légale pour faire interdire toute exploitation de l’image du rockeur sans leur accord. Le projet de comédie musicaleL’idole des jeunes, le spectacle de Sylvie Vartan autour de son album Avec toi, dans lequel elle reprend les grands titres de la carrière de Johnny Hallyday, sont notamment visés. Mais d’autres sont dans le collimateur. D’ailleurs Le Figaro recensent près de 150 shows autour du Taulier…

Mais selon le journal, aucune action en justice n’a, pour l’heure, été engagée. Le quotidien évoque néanmoins des “intimidations” pour dissuader les producteurs de ces spectacles d’aller jusqu’au bout. Des informations qui rejoignent les propos de l’avocat de Sylvie Vartan. Dans une interview accordée à CNews, celui-ci avait évoqué de simples “menaces”.Ils réfléchissent à une action en justice qui viserait, au nom du droit moral de l’artiste interprète Johnny Hallyday, à interdire ce spectacle, ce qui est pour le juriste que je suis, un non-sens. On sait que le ridicule ne tue pas, heureusement, parce quec’est parfaitement ridicule d’envisager une telle action,” avait-il alors déclaré, en précisant qu’il était impossible d’interdire à quelqu’un de reprendre une chanson de Johnny Hallyday puisqu’il n’existait pas de droit moral pour l’artiste interprète. Seuls les auteurs et les compositeurs de ces chansons possèdent ce levier.

Néanmoins, même si Laeticia Hallyday veut s’opposer à tous ces hommages, elle touche tout de même des droits sur ces spectacles. En effet, les organisateurs sont tenus de déclarer les chansons qu’ils utilisent à la Sacem qui se chargent ensuite de redistribuer les droits financiers à tous les auteurs.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *