Rasez-vous pour éviter une attaque cérébrale

Messieurs, veillez à vous raser tous les jours ! Plusqu’esthétique, cette habitude aurait desrépercussions sur votre santé. Des chercheurs del’Université de Bristol (Angleterre) ontétudié le lien entre rasage, maladies coronarienneset accidents vasculaires cérébraux chez prèsde 2 438 hommes de 45 à 59 ans.
Après 20 ans de suivi, 835 hommes sontdécédés : 31,3 % appartenait au groupe qui serasait quotidiennement et 45,1 % à celui qui se rasait moinssouvent. En tenant compte des niveaux de testostérone, desfacteurs sociaux, du diabète et desantécédents de maladies cardiovasculaires, lamortalité toutes causes confondues est augmentée de24 % chez les moins assidus, de 30 % pour la mortalitéd’origine cardiovasculaires, de 8 % pour le cancer du poumonet de 68 % pour les accidents vasculaires cérébraux!
Virtuoses pour analyser les données, lesépidémiologistes anglais ont bien du mal àexpliquer les bienfaits d’un rasage quotidien…
Les mauvais raseurs sont plus souvent fumeurs, de petite taille,avec un travail manuel ou physique, célibataires et moinsactifs sexuellement que leurs collègues rasésfrais.
Malgré l’absence de preuves, les chercheursprécisent qu’un faible effet hormonal pourrait jouer,s’appuyant sur la fréquence moins importante desorgasmes et la pousse moins importante de la barbe comme indicateurd’une carence en testostérone. Caractéristiquepouvant favoriser la formation de plaques d’athéromedans les artères (dépôts de graisse). Mais auvue des analyses statistiques, aucune différence de dosagede la testostérone ne peut appuyer cettehypothèse…
Le principal auteur de l’étude, le Pr. Ebrahim,était déjà à l’origined’une découverte sur la

protection cardiovasculaire liées à trois relationssexuelles par semaine… Un spécialiste desétudes non barbantes, donc !
Source : Am J Epidemiol 2003 Feb 1;157(3):234-8

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *