Sarah Palin joue les rebelles!

L’ancienne candidate républicaine à la vice-présidence des Etats-Unis Sarah Palin publie ses mémoires et se qualifie de “rebelle’!

L’Évangile selon saint Luc, chapitre 1 évoque Sainte Elisabeth, femme âgée, cousine de Marie, épouse du prêtre Zacharie et sans enfant que l’on fête le 17 novembre, jour de la sortie du livre de l’ex-catholique devenue protestante Sarah Palin. Mais c’est dans un esprit qui se veut bien plus rock’n’roll que nous sont vendues les mémoires de l’ancienne candidate républicaine à la vice-présidence des Etats-Unis. Le titre est à la hauteur de cette étrange ambition Going Rogue: An American Life que l’on peut traduire par Devenir Rebelle: Une Vie Américaine.

Editée chez HarperCollins, l’ex-gouverneur de l’Alaska rendue célèbre en tant que miss gaffes pendant la campagne électorale américaine de 2008 a peut-être conduit son bord à l’échec mais reste la meilleure élève des rebelles made in USA. Sarah Palin, très appliquée s’est astreinte à une discipline monacale en bouclant en quatre mois son pensum à raison d’un travail à plein temps avec un journaliste du magazine chrétien Evangelical.

L’éditeur va appuyer sur le bouton des rotatives pour un premier tirage de 1,5 million d’exemplaires de ce livre dont le titre fait référence au côté franc-tireur du personnage Palin. Une pseudo oie blanche qui en fait semblait vouloir rouler pour elle-même… Les observateurs voyait Sarah prête à laisser choir John McCain pour s’assurer une posture de premier plan, et devenir la première femme à la tête de la Maison Blanche en 2012. Mais les électeurs en donneraient-ils la clé à une aussi subversive rebelle?

Mardi 29 septembre 2009

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *