Split, Psychose… : les troubles dissociatifs de l’identité en 10 films [SPOILERS]

ATTENTION, CE DIAPORAMA REVELE DE NOMBREUX TWISTS. Avant “Split”, sorti en salles ce mercredi, plusieurs films se sont intéressés au sujet difficile des troubles dissociatifs de l’identité. Retour en images sur 10 exemples mémorables.

1. Kevin dans "Split" (2017)
+

Kevin souffre d’un trouble de personnalités multiples. Un jour, il kidnappe trois jeunes filles, qui vont tour à tour avoir affaire à ses 23 personnalités. Et découvrir qu’une 24ème sommeille en lui. “Avec les TDI, chaque personnalité croit en sa propre existence. (…) Et si l’une des personnalités croit qu’elle possède des pouvoirs surnaturels ?” C’est la question que se pose ici Shyamalan.
Lire la suite

© Universal Pictures International France

Les troubles dissociatifs de l’identité (les TDI), sont parfois appelés aussi troubles de personnalités multiples. Ils sont souvent confondus – à tort – avec une autre pathologie, la schizophrénie, qui présente des symptômes communs, mais se manifeste souvent par des hallucinations, visuelles ou auditives, et non par une démultiplication des personnalités. 

Le trouble dissociatif de l’identité naît d’un mécanisme de défense lié à de violents traumatismes. Par exemple, des mauvais traitements répétés pendant l’enfance, qui donnent naissance à plusieurs personnalités distinctes. 

C’est une pathologie rare et parfois difficile à diagnostiquer, notamment parce qu’elle est souvent associée dans un premier temps à de la schizophrénie. C’est également un sujet très cinématographique, exploré à maintes reprises par les réalisateurs, avec plus ou moins de maladresse. Retour, en images, sur dix films traitant des TDI qui nous ont marqués. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *