Star Wars : l’interprète de Jar Jar Binks confie avoir pensé au suicide suite aux violentes réactions des fans

Ahmed Best, l’acteur qui se cache derrière le facétieux visage de Jar Jar Binks dans l’épisode I de la saga “Star Wars”, a révélé hier sur son compte Twitter que la violente réception du personnage avait failli le pousser à mettre fin à ses jours.

En 1999, George Lucas redonnait vie à sa célèbre saga des étoiles 16 ans après Le Retour du Jedi et partait explorer les origines de ses personnages mythiques dans La Menace fantôme. Aux côtés du maître Jedi Qui-Gon Jinn et d’un tout jeune Obi-Wan Kenobi, le réalisateur, espérant apporter un peu d’humour et de légèreté à son film, introduisait le dénommé Jar Jar Binks. Un personnage pataud et maladroit qui a bien fini par marquer les esprits, mais pas de la manière souhaitée. 

En très peu de temps et jusqu’à aujourd’hui, le pauvre Gungan s’est en effet retrouvé catapulté au rang de personnage le plus détesté par les fans de la saga, dont la virulence et la démesure ne sont plus à prouver. Une situation somme toute assez anecdotique pour la créature fictive, mais beaucoup moins pour son interprète : l’acteur Ahmed Best, qui incarnait Jar Jar dans une combinaison de motion capture.

Ainsi qu’il l’a révélé hier sur son compte Twitter, la colère des fans de Star Wars et la réaction des médias se sont transformées pour lui en véritable calvaire pendant 20 ans, lui fermant de très nombreuses portes au cours de sa carrière et le poussant presque au suicide. S’il a aujourd’hui réussi à dépasser tout ça, il n’oublie pas la détresse qui était la sienne encore récemment :

“L’année prochaine, cela fera 20 ans que je subis une violente réaction médiatique qui affecte encore ma carrière aujourd’hui,” a-t-il confié en postant une photo sur laquelle il fait face à un pont avec son fils. “Ceci est l’endroit où j’ai presque mis fin à mes jours. Cela est toujours difficile d’en parler. J’ai survécu, et aujourd’hui, ce petit gars est mon cadeau.”

Malheureusement, les derniers mois ont démontré que la situation d’Ahmed Best n’était pas un cas isolé. En effet, alors que Rian Johnson, réalisateur des Derniers Jedi, a dû faire face à un véritable raz-de-marée de reproches, l’actrice Kelly Marie Tran (Rose) a quitté les réseaux sociaux suite à des insultes sexistes et racistes.

La bande-annonce de “La Menace fantôme”, qui marquait la première apparition de Jar Jar Binks sur grand écran…

Star Wars : Episode I – La Menace fantôme Bande-annonce VF

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *